Dans le Marais Breton Vendéen, les habitants logeaient autrefois dans des bourrines, habitat traditionnel typique !

Ces maisons traditionnelles sont construites à partir de ce que l’on a sous la main : de la terre, du sable, de la paille et des roseaux. Ce sont des habitations basses avec un toit de chaume reconnaissable, et elles sont souvent dressées sur un bas-côté de charraud (talus). Elles sont ainsi moins vulnérables aux vents de mer.

Ces demeures modestes comportent une seule pièce et quelques fois deux, servant à la fois de cuisine, de salle à manger et de chambre. On nomme « maraîchins » ceux qui ont su se montrer si inventifs pour s’adapter à cet environnement et y élire domicile.

La Bourrine à Rosalie

Aujourd’hui, certaines bourrines perdurent dans le temps et sont visitables comme la Bourrine à Rosalie !

Vous découvrirez une habitation traditionnelle du Marais Breton Vendéen et le mode de vie des maraîchins au début du XXe siècle et en particulier la vie de Rosalie, dernière habitante de ce lieu. Née en 1899, Rosalie vécut dans sa bourrine jusqu’à sa mort en 1971. Cependant, lorsque vous visiterez la bourrine, les meubles et costumes en place donnent l’impression que Rosalie s’est simplement absentée pour soigner ses poules !

Fermé

LA BOURRINE À ROSALIE

Le Robinet
85300 SALLERTAINE
Calculer mon itinéraire

Ce contenu vous a été utile ?

Enregistrer

Partager ce contenu